( 14 mars, 2010 )

Exemple de soins :

les soins les plus faciles à traiter sont entres autres le mal de dos, articulaires, migraines, les douleurs en générales.

J’ai des demandes particulières où le mal à traiter est lié à une cause psychologique; j’ai reçu une jeune femme de 20 ans, elle se mordillait les doigts jusqu’à s’arracher la peau et de même pour les cheveux, elle était très mal dans sa peau. Je l’ai magnétisée et rapidement elle est rentrée dans une somnolence légère, je capte les causes de son état, elle était harcelée et humiliée par son beau père et ce depuis des années. Le fait de lui dire ce que j’ai vu et en trois séances je l’ai libérée. Sa peur s’est transformé en colère et elle a pris beaucoup d’assurance.

Une femme un peu forte me demande de freiner ses nombreuses fringales qui provoquait bien sûr sa prise de poids. je l’ai magnétisée 30 minutes en faisant des suggestions. Dés le lendemain elle n’avait plus d’envie excessive.

Un jeune homme se présente à mon cabinet avec une pubalgie fréquent chez les footballeurs, c’est une affection douloureuse, il se faisait soigner depuis plusieurs semaines et sa saison de foot était compromise. En une séance je lui ai enlevé la douleur. je l’ai revu 8 jours après pour m’en assurer et il avait plus rien. Il a repris le sport un mois après avec un avis médicale favorable…

J’ai constaté sur plusieurs cas que les fractures diverses se consolidaient beaucoup plus vite avec le magnétisme.

je calme les hyperactifs, les angoissés, les dépressifs; j’ai aidé un maniacodépressif à s’en sortir mais avec l’aide d’un suivi psychiatrique. j’ai aidé une jeune femme agoraphobe, elle avait peur de la foule ne sortait plus de chez elle. Après deux séances elle est allée en hypermarché, repris sa voiture, cela fait deux ans et tout va bien.

Une chose dont je suis sûr c’est que j’ai besoin de l’entière collaboration et confiance du patient pour que cela fonctionne. A bientôt….

Pas de commentaires à “ Exemple de soins : ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|